Santé

Le cannabis bientôt prescrit contre les règles douloureuses dans l’Etat de New York. Explication!

Dans l’Etat de New York, il existe des maladies qui peuvent légalement être soignées par le cannabis. Des conseillers ont proposé de faire entrer dans la liste de ces maladies, les maux liés aux règles.

Certains conseillers de l’Etat de New York veulent apporter une solution pour éviter la dsyménorrhée. Il s’agit des crampes de l’utérus et de l’estomac dont sont victimes plusieurs femmes chaque mois. Ces conseillers proposent de traiter les maux de règles grâce au cannabis.

Publicité

Pour ce faire, ils ont déposé au parlement, un projet de loi proposant d’intégrer les maux de règles à la liste des maladies pour lesquelles le cannabis peut-être prescrit sur ordonnance.

Linda Rosenthal, la porteuse du projet, interrogée par le magazine Newsweek, a expliqué « Le cannabis thérapeutique peut soulager plusieurs des effets douloureux de la dysménorrhée ». Cependant, scientifiquement, le lien entre marijuana et soulagement des règles douloureuses n’est pas prouvé. Un chercheur a confirmé à Live Science qu’aucune plante de cannabis ne peut faire un tel effet dans l’organisme humain.

« On a des données prouvant que la marijuana soulage les douleurs neuropathiques, mais, les douleurs liées aux règles n’appartiennent pas à cette catégorie », a-t-il précisé.

Toutefois, les ramifications de l’utérus contiennent des récepteurs endocannabinoïdes qui accueillent les substances cannabinoïdes de la marijuana et agissent sur le stress. Ainsi, faute d’avoir moins mal, les femmes pourraient bénéficier de l’effet anxiolytique du cannabis pour se détendre et ainsi moins souffrir à l’arrivée de leurs crampes. C’est à cet effet qu’un suppositoire au cannabis avait été commercialisé aux Etats-Unis, il y a quelques mois.

 

 

Tags

Jaures Nguessan

Bonjour, je suis Jaurès Nguessan. J'aime les voyages et les découvertes. Vous pouvez retrouver mes articles dans les rubriques d'actualités politiques, sportives, culturelles également dans les faits de sociétés. abraham.nguessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer