FootballSport

« Ce n’est pas une équipe pour les lâches » : un club brésilien tacle Yaya Touré

Le club brésilien Botafogo est remonté contre Yaya Touré qui aurait décidé de rejoindre une autre équipe.

Libre de tout contrat depuis la fin de son aventure en Chine au Qingdao Huanghai, Botafogo avait entamé des négociations avec l’Ivoirien en février. Il devait signer un accord en mars mais les choses ne se sont pas passées comme prévu en raison de la pandémie de coronavirus.

Publicité

Botafogo esperait réussir un joli coup en s’attachant les services de Yaya Touré, mais l’ancien milieu de Manchester City pourrait rejoindre Vasco de Gama, un autre club brésilien.

Dans une vidéo partagée par Luiz Leven Siano, candidat à la présidence de Vasco de Gama, Yaya Touré  affirme qu’il a hâte de voir les supporters de Vasco et remercie Luiz Leven de l’avoir intégré à son project.

« Je tiens à remercier Leven de m’avoir intégré à ce projet. J’ai hâte de voir tous les fans de Vasco très bientôt. Ce sera Vasco », annonce l’Ivorien.

Une annonce qui ne plaît pas franchement aux responsables de Botafogo. « L’offre de Vasco prouve que Yaya ne veut pas jouer au football, car il a accepté de jouer juste l’année prochaine », a déclaré à Globoesporte le vice-président de Botafogo, Ricardo Rotenberg.

« C’est une personne qui a une attitude, mais sans caractère et qui n’a pas de parole. Il aurait pu simplement dire qu’il ne voulait pas jouer ici. Maintenant, je ne veux plus le voir. Comme l’a dit Heleno de Freitas (une idole de Botafogo), Botafogo n’est pas une équipe pour les lâches. »

Il a également comparé Yaya Touré au milieu de terrain japonais Keisuke Honda, qui a rejoint le club brésilien en février.

Publicité 2

« Je ne pense pas que notre voie était mauvaise, mais Yaya manquait de sérieux. Il pouvait aller dans n’importe quelle équipe, mais il n’a pas eu la dignité de nous donner une réponse. Yaya ne mérite pas de porter le maillot de Botafogo. Il n’est pas comme Honda. Dieu merci, c’est Honda qui est à Botafogo et pas Yaya. Il n’est pas comme Honda en dehors du terrain. C’est un type que je ne veux pas voir, je le bloque sur mon téléphone portable. »

Crédit photo : goal

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer