France

France: Ces salons de massage seraient en réalité des lieux de prostitution

Ce mercredi 23 Mai, une dizaine de personnes ont été interpellées dans le cadre d’une enquête judiciaire ouverte pour proxénétisme aggravé. Cette enquête a été ouverte au cabinet d’une juge d’instruction de Rouen. Plusieurs médias locaux indiquent que les salons de massage ont été perquisitionnés.

Les enquêteurs soupçonnent que les massages étaient accompagnés des prestations sexuelles et ce sont les gérantes qui en tiraient profit. Au moins deux salon ont été perquisitionnés à Rouen et un seul à Dieppe.

Les deux salons sont situés à 200 mètres l’un de l’autre. Ils avaient ouvert à la fin de l’année dernière. Les deux gérantes, âgées de 48 et 59 ans, s’occupaient déjà des salons de massage à Paris.

Publicité

Pour ce qui du salon de Dieppe, il avait ouvert en octobre dernier et était officiellement tenu par une femme âgée de 40 ans.

D’après  le journal Le parisien en parlant des salons franciliens : « Ces jeunes femmes (qui y travaillent, N.D.L.R.) arrivent, la plupart du temps, légalement en France, par le biais de visas court séjour ou de tourisme. Certaines filières d’immigration ont recours à des visas obtenus indûment, sur la base de faux certificats de scolarité, par exemple. Des agences de voyages, qui ont pignon sur rue en Chine, font aussi passer des prostituées dans de vrais groupes de touristes. Ces filles sont recrutées dans leur pays, via des petites annonces publiées sur les réseaux sociaux leur proposant des emplois d’hôtesses. Mais ces jeunes femmes savent très bien ce qu’elles viennent faire en France. Il n’y a aucune ambiguïté. » La policière expliquait la prolifération des salons en France : « C’est un des commerces illégaux les plus lucratifs. »

crédit photo:Buzzsenegal

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page