Société

Insolite : Cette chanteuse transportait-elle un sort qui tuait les hommes autour d’elle ?

Vos connaissez surement ces paroles « je suis malade, complètement malade…. » de Dalida la chanteuse égyptienne. Elle se croyait maudite car tous les hommes de sa vie selon elle finissaient par mourir. Voicin  donc l’histoire des hommes malchanceux de Dalida.

Pietro Gigliotti

Publicité

Leur histoire : Le premier homme cher à Dalida ne fut ni un amant ni un ami, mais bel et bien son père adoré, Pietro Gigliotti. Il meurt malheureusement en 1945 des suites d’une congestion cérébrale après avoir été interné pour instabilité psychologique vers 1939

Lucien Morisse

Leur histoire : Responsable de la programmation musicale de Europe 1, Lucien épouse Dalida en 1961. L’interprète de « Bambino » ne l’aime déjà plus. Plusieurs fois infidèle, elle finit par quitter son époux. Remarié avec un mannequin en 1963, Lucien Morisse se suicidera d’une balle dans la tête le 11 septembre 1970 dans son appartement parisien.

Luigi Tenco

Leur histoire : Alors âgé de 28 ans, Luigi Tenco, l’un des plus grands amours de la chanteuse a partagé sa vie à partir de la fin des années 1960. Très amoureux, les deux amants projetaient d’ailleurs de se marier. Luigi se suicide le 27 janvier 1967. Il s’est bourré d’alcool et d’anxiolytiques pour interpréter une chanson. Le fiasco qui s’en suivit fut insupportable pour lui. Anéantie, la star tombera quelques jours dans le coma.

Lucio le jeune étudiant

Leur histoire : Pour se remettre de la disparition de Luigi Tenco, la chanteuse Dalida, 34 ans, se console dans les bras d’un étudiant italien de 22 ans. Elle finit par l’aimer tendrement. Cependant, Quelques mois après s’être mis en couple, les deux amants se séparent. C’est alors que Dalida découvre qu’elle est enceinte. Ne voulant pas imposer la paternité à son amant, elle se fait avorter clandestinement. Non seulement elle perd définitivement Lucio mais apprend des années plus tard sa stérilité.

Richard Chanfray – un grain de folie

Publicité 2

Leur histoire : Dalida rencontre Richard, le 21 octobre 1972. Un homme excessif, mythomane et loufoque avec qui la jeune femme restera neuf ans. De leur union naîtra notamment un duo musical « Et de l’amour… de l’amour » enregistré en 1975. Leur relation  prend fin en 1981. Deux années plus tard, l’intéressé et sa compagne de l’époque sont retrouvés inanimés dans leur voiture, à Saint-Tropez. Un suicide provoqué par une prise mortelle de barbituriques.

Mike Brant – son fidèle ami

Leur histoire : Ils ne furent jamais amants mais se soutirent car tous deux dépressifs. Devenus amis au Festival de la chanson de Venise en 1970, Mike Brant fera notamment la première partie de la jeune femme à l’Olympia, en 1971. En novembre 1974, l’interprète de « Qui saura » a tenté de mettre fin à ses jours. Une tentative qu’il réitérera quelques mois plus tard, décédant ainsi le 25 avril 1975 après avoir sauté du 6e étage d’un immeuble parisien.

(Triste) ironie du sort, la star italo-égyptienne finira par elle-aussi mettre fin à ses jours en 1987, après une première tentative ratée dix ans plus tôt.

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page