Coronavirus
A la Une

La Chine a caché la gravité du coronavirus afin de faire des réserves: les graves accusations des États-Unis

Les responsables américains pensent que la Chine a caché la gravité du coronavirus et son degré de contagion pour stocker les équipements médicaux nécessaires pour faire face à la crise.

Les dirigeants chinois ont « intentionnellement caché au monde entier la gravité » de la pandémie au début du mois de janvier, selon un rapport de quatre pages du Département de la sécurité intérieure (DHS) daté du 1er mai et obtenu par The Associated Press.

Publicité

Le secrétaire d’Etat Mike Pompeo a déclaré dimanche que la Chine était responsable de la propagation de la maladie et devait être tenue pour responsable.

Non classée mais marquée « pour usage officiel uniquement », l’analyse du DHS indique que, tout en minimisant la gravité du coronavirus, la Chine a augmenté les importations et diminué les exportations de fournitures médicales.

Le rapport indique également que la Chine n’a pas informé l’Organisation mondiale de la santé à temps que le virus « était contagieux » parce qu’elle voulait commander des équipements médicaux à l’étranger. Ses importations de masques, de blouses et gants chirurgicaux ont fortement augmenté avant que l’existence du virus ne soit révélée.

Les conclusions du rapport sont basées sur les changements de comportement de la Chine en matière d’importations et d’exportations.

La Chine a informé l’OMS de l’apparition de l’épidémie le 31 décembre. Elle a contacté les centres américains de contrôle des maladies le 3 janvier et a publiquement identifié l’agent pathogène comme un nouveau coronavirus le 8 janvier.

Les autorités chinoises ont fait taire les médecins qui avaient mis en garde contre le virus dès le début et ont minimisé à plusieurs reprises la menace de la pandémie

Crédit photo : metro

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer