Côte d'Ivoire

Côte d’Ivoire: Anne Ouloto nommée présidente de la COP2 de Bamako

Anne Désirée Ouloto est désormais présidente de la COP2 de Bamako. La conférence l’a nommée ce mardi 30 janvier à Abidjan.

La ministre ivoirienne de la salubrité succède ainsi à son homologue du Mali, Kéita Aida M’Bo. A la tête de cette convention, elle devra jouer un rôle décisif dans la qualité environnementale du continent. Elle aura donc à protéger les populations africaines et l’environnement africain contre les déversements illicites des produits dangereux.

Publicité

Anne-Désirée Ouloto s’est félicitée, ainsi que la Côte d’Ivoire pour cette nomination. “C’est un honneur pour notre pays et c’est beaucoup de responsabilité, mais l’Afrique a besoin d’être respectée de par le monde et surtout de voir les populations être bien protégées et notre environnement également bien protégé.” A-t-elle déclaré.

La COP2 réunit en effet 25 pays à Abidjan du 30 janvier au 1er février 2018. Ces pays sont signataires de la deuxième Conférence des Parties à la Convention de Bamako (COP2) . Principal objectif de cette édition, intensifier la lutte sur l’interdiction d’importer sur le continent des déchets dangereux. Elle devra aussi plancher sur la gestion des déchets dangereux produits en Afrique.

La désormais présidente de la COP2-Bamako a relevé le besoin de “redoubler d’efforts pour trouver des solutions efficaces, afin de préserver notre continent’’.

Tags

Virginie KOSSONOU

Je suis Virginie Kossonou, journaliste/productrice ivoirienne. Retrouvez mes articles dans les catégories conseils et actualités sur la Côte d'Ivoire. +225 89686134 virginiek@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer