Côte d'Ivoire

Côte d’Ivoire: “L’incident du Probo Koala (…) est désormais clos”

 La contamination de la ville d’Abidjan par les déchets toxiques est désormais un vieux souvenir. “Nous pouvons donc dire que l’incident du Probo Koala en matière de contamination est désormais clos. A annoncé Ibrahim Thiaw à Amadou Gon Coulibaly à Abidjan.

Le directeur exécutif adjoint du Programme de Nations Unies pour l’Environnement a fait cette annonce, en remettant le rapport d’audit environnemental au Premier ministre ivoirien. Il a ainsi annoncé que la contamination des sites due au Probo Koala n’est plus visible, a rapporté une source proche

Cette rencontre a notamment eu lieu en prélude à  la Convention des Parties de Bamako. « Nous sommes heureux de constater que, grâce aux efforts du gouvernement ivoirien, la contamination due au Probo Koala n’est plus visible. », a rassuré Ibrahim Thiaw.


Ces résultats proviennent essentiellement d’analyses de prélèvements effectués sur les sites contaminés. Des chercheurs ont par la suite analysé ces prélèvements au laboratoire. Ils ont au final confiné ces résultats dans le rapport remis au premier ministre ivoirien.

Par ailleurs, la Ministre Anne Désirée Ouloto s’est réjouie d’une telle nouvelle. Elle a enfin annoncé une surveillance plus stricte de la circulation de ces matières. “C’est une bonne nouvelle pour notre pays, mais il faut désormais se mobiliser pour mieux organiser la circulation de ce type de déchets.”  A-t-elle renchéri.

Marie-Jeanne, citoyenne de la ville d’Abidjan se réjouit également de cette mesure. Elle déclare pour Afrikmag “Nous nous sentons plus rassurés désormais, nous avions peur des contaminations notamment pour nos enfants.

Tags

Virginie KOSSONOU

Je suis Virginie Kossonou, journaliste/productrice ivoirienne. Retrouvez mes articles dans les catégories conseils et actualités sur la Côte d'Ivoire. +225 89686134 virginiek@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer