Politique

Corée du Nord: Kim Jong-Un fait exécuter son Vice-Premier ministre…La raison!

Depuis l’arrivée au pouvoir de kim Jong-Un suite au décès de son père fin 2011, le jeune dirigeant nord-coréen aurait exécuté ou rétrogradé plusieurs hauts responsables dans le but apparent de renforcer son emprise sur le pays.

Il vient une nouvelle fois de rallonger la liste des exécutés. Le Vice-Premier ministre de la Corée du Nord, Kim Yong-Jin vient d’être exécuté. On lui reproche de  manque de respect au cours d’une réunion qui a été présidée par son dirigeant Kim Jong-Un. Outre le Vice-Premier ministre, deux autres cadres du régime sont renvoyés en rééducation.

Publicité

Le ministre de l’Education Kim Yong-Jin a été exécuté”. C’est par cette phrase que son exécution a été annoncée ce mercredi lors d’une conférence de presse. C’est le porte-parole du ministère sud-coréen de l’Unification qui a fait l’annonce, Jeong Joon-Hee. Kim Yong-Jin avait rang de vice-Premier ministre.

Selon les informations, le vice-Premier ministre est  “accusé d’être “un agitateur anti-parti et anti-révolutionnaire”.

Il “a été dénoncé pour sa mauvaise posture lorsqu’il était assis sous la tribune” lors d’une séance au Parlement puis fut soumis à un interrogatoire qui a “révélé” ses autres crimes, a ajouté le responsable sud-coréen.

A en croire le renseignement sud-coréen, en 2015, Kim Jong-Un avait fait exécuter son ministre de la Défense Hyon Yong-Chol au canon anti-aérien.

Yao Junior L

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer