MondeSanté

Coronavirus : Après la chine, l’Iran devient le deuxième pays le plus touché par l’épidémie

En Iran, le dernier bilan du coronavirus communiqué mardi s’élève désormais à 77 morts sur un effectif de 2 336 personnes infectées. Le pays occupe ainsi la deuxième place après la Chine, des territoires les plus touchées par l’épidémie.

La peur grimpe dans les cœurs. Le nouveau chiffre de 77 morts avec plus de 2 336 personnes contaminées par le Covid-19 n’a pas arrangé la situation au point que le guide suprême de l’Iran a mis les forces armées de la République islamique en alerte mardi pour aider les responsables de la santé dans leur mission.

L’Ayatollah Ali Khamenei s’est résolu à cette décision après que les médias d’État aient diffusé d Des images d’un leader de 80 ans plantant un arbre avec des gants jetables avant la prochaine journée de la tonnelle en Iran, montrant comment l’inquiétude suscitée par le virus atteint maintenant le sommet de la théocratie iranienne.

Les médias iraniens ont en effet rapporté que 23 membres du Parlement étaient désormais infectés par le virus. « Tout ce qui contribue à la santé publique et empêche la propagation de la maladie est bon et ce qui aide à la propager, c’est le péché », a déclaré Khamenei, qui n’a pas porté de gants lors des plantations de la dernière journée.

Après avoir minimisé le coronavirus la semaine dernière, les autorités iraniennes ont déclaré mardi qu’elles avaient l’intention de mobiliser potentiellement 300 000 soldats et volontaires pour faire face au virus.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a pour sa part envoyé, lundi, une première équipe de médecins et plusieurs tonnes de matériel médical en Iran, tandis que Paris, Londres et Berlin lui ont promis l’envoi d’un « soutien matériel et financier ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page