CoronavirusRwanda
A la Une

Coronavirus : des policiers rwandais accusés de viol et de meurtre en plein confinement

Un groupe de pression international accuse les policiers rwandais de viol, de meurtre et d’arrestation des personnes depuis l’instauration du confinement.

Selon Human Rights Watch, cité par la BBC, au moins deux personnes ont été tuées par balle dans le district de Nyanza, dans le sud du pays.

Publicité

Le groupe affirme que les personnes accusées d’avoir enfreint les règles du confinement ont été détenues dans des stades et des femmes ont été violées par des policiers.

Des journalistes et des blogueurs ayant relayé des informations sur ces abus présumés ont été mis en détention.

L’armée rwandaise affirme avoir ouvert une enquête sur les incidents présumés. Cinq suspects ont été arrêtés.

Crédit photo : bbc

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page