Coronavirus

Coronavirus : la Chine se joint à une initiative de l’OMS visant à fournir le vaccin aux pays les plus pauvres

La Chine a signé le projet COVAX, une initiative de l’OMS pour distribuer des futurs vaccins Covid-19 aux pays en développement.

 La promesse de COVAX de fournir des vaccins aux pays pauvres dès qu’ils seront développés vise à écarter les craintes que les pays riches limitent la distribution des médicaments révolutionnaires fabriqués par leurs sociétés pharmaceutiques.

Publicité

L’accord donne à la Chine, le pays où le virus est apparu pour la première fois, un rôle de premier plan dans l’effort mondial visant à distribuer les vaccins aux pays pauvres. La Chine s’est jointe à COVAX pour « honorer son engagement à faire des vaccins Covid-19 un bien public mondial », a déclaré vendredi la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hua Chunying, à propos de l’accord du 8 octobre.

Elle n’a donné aucun détail sur la somme que la Chine s’engagerait à verser dans le cadre de cet accord, dont l’objectif est de collecter 2 milliards de dollars et qui vise à fournir un futur vaccin à 92 pays à faible et moyen revenu.

Les vaccins chinois « seront fournis en priorité aux pays en développement », a déclaré Mme Hua, ajoutant que Pékin espère que « des pays plus capables rejoindront et soutiendront également COVAX ».

Les États-Unis, le grand rival de la Chine, n’ont pas signé l’accord.

A lire aussi:

Crédit photo : aljazeera

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page