Coronavirus
A la Une

Coronavirus: L’Apivirine inventée par un Béninois fait ses preuves comme remède

Alors que la chloroquine fait l’objet de vives polémiques, l »Apivirine, un autre remède dans la lutte contre le coronavirus, donne des résultats encourageants après des tests au Burkina Faso.

Si l’Apivirine venait à passer toutes les étapes des essais cliniques pour se montrer efficace sur les sujets atteints de coronavirus, ce serait une grande et inespérée victoire pour les chercheurs, notamment ceux du continent. Pour l’instant, le produit, fruit des recherches du béninois Valentin Agon, est sur la bonne voie.

En effet, l’Apivirine, un anti-rétroviral et antiviral déjà utilisé dans le cadre du traitement du Vih-Sida, a produit des résultats satisfaisants sur des cas confirmés de covid-19 au Burkina Faso. Selon le Professeur Alkassoum Maiga, qui animait un point de presse à Ouagadougou, « Certains malades confirmés de COVID-19 ont déjà eu recours avec succès à APIVIRINE durant leur maladie. Ils ont tout de suite obtenu l’amélioration de leur état de santé allant de l’amendement rapide des symptômes à la négativité du test de dépistage de coronavirus après traitement ».

Le professeur explique que c’est au vu de ces résultats que le Burkina Faso a entrepris de faire un essai clinique qui pourra conforter l’hypothèse de son efficacité, ou de l’infirmer.

« Ces résultats, bien qu’ils ne soient pas validés par un comité scientifique, présentent un grand intérêt dans la prise en charge du COVID-19; ce qui justifie la conduite de cet essai clinique randomisé ouvert », a-t-il soutenu.

Hartman N'CHO

Je suis Hartman N'CHO, journaliste professionnel ivoirien, aimant la lecture, la musique, les voyages. Merci de retrouver mes articles de politique, économie, et sports... sur www.afrikmag.com. Contactez-moi sur hartman.ncho@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

  1. Félicitation à l’Afrique , au Bénin et en particulier à mon professeur de la thérapie.
    Allez les africains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page