Coronavirus

Coronavirus : L’OMS et l’UNICEF demandent la réouverture des écoles en Afrique

afro

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’agence des Nations unies pour l’enfance ont appelé les gouvernements africains à autoriser la réouverture des écoles en toute sécurité pendant la pandémie de coronavirus.

Ces organisations affirment que la fermeture prolongée des écoles est préjudiciable aux élèves et veulent que les gouvernements investissent dans des installations sanitaires pour prévenir la propagation du coronavirus dans les établissements scolaires.

L’OMS et l’UNICEF ont déclaré que les élèves sont exposés à une mauvaise nutrition, à des grossesses précoces et à la violence pendant ce confinement prolongé.

Les écoles en Afrique sont un « refuge » pour les enfants, selon la directrice régionale de l’OMS, Matshidiso Moeti.

« Nous ne devons pas être aveuglés par nos efforts pour contenir la COVID-19 et nous retrouver avec une génération perdue. Tout comme les pays ouvrent des entreprises en toute sécurité, nous pouvons rouvrir des écoles », a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse virtuelle jeudi.

La longue fermeture des écoles représente un risque pour l’avenir des enfants et de leurs communautés, selon le directeur régional de l’UNICEF, Mohamed Fall.

Seuls six pays africains ont entièrement ouvert des écoles, selon une enquête menée par l’OMS et l’UNICEF.

Certains pays ont rouvert des écoles et les ont fermées peu après en raison d’une augmentation des cas de coronavirus.

D’autres ont rouvert leurs portes pour permettre aux élèves en classes d’examens de composer. Des pays comme le Kenya ont complètement annulé l’année scolaire 2020.

Crédit photo : newsvibesofindia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *