Coronavirus

Coronavirus : un joaillier israélien fabrique un masque en or à 1,5 million de dollars

Une société israélienne de bijouterie travaille sur la fabrication du masque le plus cher au monde, un masque en or incrusté de diamants dont le prix s’élève à 1,5 million de dollars.

Le masque en or blanc 18 carats sera décoré de 3 600 diamants blancs et noirs et équipé de filtres N99 de qualité supérieure à la demande de l’acheteur, a déclaré le designer Isaac Levy.

Publicité

Levy, propriétaire de la société Yvel, a déclaré que l’acheteur avait deux autres exigences : qu’il soit terminé avant la fin de l’année, et qu’il soit le plus cher du monde. Cette dernière condition, dit-il, « est la plus facile à remplir. »

Il a refusé de dévoiler l’identité de l’acheteur, mais a déclaré que c’est un homme d’affaires chinois qui vit aux États-Unis.

Le masque à paillettes pourrait donner un peu d’éclat à l’équipement de protection désormais obligatoire dans les lieux publics de nombreux pays. Mais à un prix exorbitant – près de 100 fois celle d’un masque chirurgical typique – il ne sera probablement pas un accessoire pratique à porter.

Lors d’une interview dans son usine près de Jérusalem, Levy a montré plusieurs morceaux du masque, couverts de diamants. L’une des plaques d’or comporte un trou pour le filtre.

« L’argent n’achète peut-être pas tout, mais s’il peut acheter un masque très cher et que le monsieur veut le porter et se promener pour attirer l’attention, il devrait être content avec ça », a déclaré Levy.

Un masque aussi ostentatoire pourrait susciter de l’indignation surtout à un moment où des millions de personnes dans le monde sont sans emploi ou en difficulté économique. M. Levy a déclaré qu’il ne le porterait pas lui-même ce masque, mais qu’il est reconnaissant de l’occasion qui lui a été donnée pour fabriquer ce masque.

« Je suis heureux que ce masque ait pu donner du travail à mes employés dans une période aussi incertaine que celle que nous vivons actuellement », a  déclaré M.  Levy.

Publicité 2

A lire aussi:

Crédit photo : dailymail

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page