À la UneCôte d'IvoirePolitique

Côte d’Ivoire-Accusé d’être contre les nordistes/ Gbagbo répond

L’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo, voit dans l’accusation de haine contre une ethnie de la Côte d’Ivoire, une véritable insulte à sa personne. Pour montrer aux uns et aux autres qu’ils se trompent sur son compte, il a rappelé sa situation matrimoniale actuelle.

Laurent Gbagbo n’est pas contre les Dioula. Il a tenu à le redire à ceux qui lui font ce procès en sorcellerie sur la question identitaire. Devant les femmes des détenus de la crise post-électorale de 2010, Gbagbo a expliqué qu’il est désormais en couple avec une femme du nord et qu’il a vécu avec et chez Dioula, lorsqu’il était tout petit à Gagnoa sa ville natale .

Publicité

« Aujourd’hui, je suis marié à une femme Dioula », a déclaré Laurent Gbagbo, le 2 août 2021, à Abidjan, devant ses hôtes. Il entendait ainsi dissiper les doutes et les accusations de certaines personnes, ses adversaires politiques sur ses relations avec les nordistes.

« 𝗠𝗮𝗶𝘀 𝗹𝗲𝘀 𝗴𝗲𝗻𝘀 𝗻𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗻𝗮𝗶𝘀𝘀𝗲𝗻𝘁 𝗽𝗮𝘀 𝗹𝗮 𝗖𝗼̂𝘁𝗲 𝗱’𝗜𝘃𝗼𝗶𝗿𝗲. 𝗠𝗼𝗶 𝗹𝗮̀, 𝗷𝗲 𝗽𝗮𝗿𝗹𝗲 𝗱𝗶𝗼𝘂𝗹𝗮. 𝗖’𝗲𝘀𝘁 𝗰𝗵𝗲𝘇 𝗹𝗲𝘀 𝗱𝗶𝗼𝘂𝗹𝗮 que 𝗷’𝗲́𝘁𝗮𝗶𝘀 𝗮̀ 𝗚𝗮𝗴𝗻𝗼𝗮 𝗾𝘂𝗮𝗻𝗱 𝗷’𝗮𝗶 𝗲𝘂 𝗹𝗲 𝗖𝗘𝗣𝗘. L’ami de ma mère qui m’élevait, elle est devenue musulmane, c’est une béthé. Elle est devenue musulmane parce qu’elle s’est mariée à un musulman. Et je ne vais pas à Gagnoa sans passer chez elle. Moi j’ai grandi là-bas« , a fait comprendre l’ex-président ivoirien.

Pour montrer encore son ancrage dans les familles nordistes, Laurent Gbagbo a révélé que l’ex-international ivoirien Abdul Kader Keita est un membre de sa famille. « Le footballeur qu’on appelle Keita Kader, c’est son père qui a épousé ma tante, Mme Kéita.« , a avoué Laurent Gbagbo, devant son auditoire.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page