Côte d'IvoirePolitique

Côte d’Ivoire : Alain Lobognon et Simon Soro transférés de leurs prisons, Soro Guillaume réagit !

La série Guillaume Soro semble ne pas encore tirer à sa fin. L’intrigue continue à monter. Deux proches de l’ex-chef rebelle, le député de Fresco, Alain Lobognon aurait été transféré à la prison d’Agboville, et Simon Soro, son frère cadet déporté à la prison d’Abengourou. C’est l’information livrée mardi 10 mars 2020 par Moussa Touré, le conseiller en communication de Guillaume Soro, sur sa page officielle.

Alain Lobognon, a été transféré à la prison d’Agboville, au sud de la Côte d’Ivoire et Simon Yedjossigue Soro, président de l’ONG ‘’La Vie’’ à la prison civile d’Abengourou. C’est l’information donnée mardi 10 mars sur les réseaux sociaux par Moussa Touré. Avec treize cadres de Générations et peuples solidaires (GPS), ils avient été Interpelés fin décembre 2019 pour trouble à l’ordre public et transférés à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA) où ils devaient attendre leur jugement par un tribunal d’Abidjan.

Publicité

C’est partant d’un supposé état de sureffectif que les deux hommes avaient été transférés de la MACA. Les administrateurs arguent « de sérieuses menaces sécuritaires », justificatif au transfèrement.

« Le transfèrement est anormal parce qu’ils ont été placés par décision du juge d’instruction. Donc, tout déplacement ou modification de cette situation doit partir de l’ordonnance du juge d’instruction. Si on ne part pas de là, on viole carrément les principes fondamentaux du droit pénal et de la procédure pénale », selon l’avocat de la défense, Me Lamine Diarrassouba.

En apprenant ces chaines de faits, l’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne s’est simplement insurgé. « Je sais que ceci est fait à cause de moi », a-t-il dit en faisant un rapport avec la fable du loup et de l’agneau ». Avant d’ajouter « on torture mon jeune frère Soro Simon pour me blesser, et pourtant il n’a commis aucun crime ».

Toujours à propos de son frère cadet, le président de Générations et peuples solidaires (Gps) bâtit  l’énigme « on n’a pas Guillaume, alors Simon paiera » avant de conclure « courage à toi Simon », se gardant d’aborder le sujet de l’honorable Lobognon.

Publicité 2

Déclaré candidat à la présidentielle d’octobre 2020, Guillaume Soro subit les mécontentements de l’actuel chef de l’Etat ivoirien, lesquels le maintiennent exilé actuellement en France.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer