À la UneCôte d'IvoirePolitique

Côte d’Ivoire/ Bédié à propos du dialogue avec Ouattara : “Cette main tendue que j’ai acceptée en allant discuter avec lui, en fait, c’est pour l’aider”

En recevant des chefs traditionnels le 26 novembre 2020 à sa résidence, le Président Bédié a révélé le vrai sens de l’acceptation de la main tendue d’Alassane Ouattara. Une raison diamétralement opposée à celle qu’avance le pouvoir Ouattara et ses affidés.

Contrairement à ce que pourrait penser les partisans d’Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié n’a pas accepté la main tendue du chef de l’Etat parce que l’opposition serait vaincue ou affaiblie. Bédié affirme qu’il a voulu sortir Ouattara, son “partenaire” du pétrin. C’est ce qu’il a fait savoir devant des chefs traditionnels venus lui témoigner leur soutien après ses jours de “blocus”.

“Cette main tendue que j’ai acceptée en allant discuter avec lui, en fait, c’est pour l’aider. Toutes ces situations, ces arrestations, même les morts, les personnes qu’on a décapitées à Bonoua, à Daoukro, d’autres qu’on a éventrées, tout cela a fait le tour du monde”, a dit Bédié.

Le Président du PDCI a ajouté le cycle d’arrestations, de morts et de tensions “provoque beaucoup de pression sur Alassane Ouattara. Ainsi, selon Bédié ” en acceptant d’aller au dialogue, c’est pour l’aider à s’en sortir. Parce que, au PDCI, comme à l’opposition, ce que nous voulons, c’est réellement la paix, la fraternité entre ivoiriens”.

In fine, Bédié estime qu’en dépit de l’animosité politique “On ne doit pas considérer un adversaire politique comme un ennemi. Mais comme mon frère du même pays

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page