CoronavirusCôte d'Ivoire
A la Une

Côte d’Ivoire / Coronavirus: Abidjan toujours isolé, les rassemblements limités à 50 personnes

Un Conseil national de sécurité (CNS) a eu lieu ce jeudi 11 juin 2020. Il n’y a pas eu de très grands changements dans les décisions arrêtées à l’issue de cette réunion.

On retiendra pour l’essentiel que le Grand Abidjan reste toujours isolé du reste du pays, avec un renforcement du contrôle aux entrées et sorties. L’Etat d’urgence est maintenu, et le contrôle de masque sera renforcé. Un autre point important, les rassemblements de personnes passent de 200 personnes autorisées, à 50 dans le Grand Abidjan. Les bars, boîtes de nuit, cinémas et lieux de spectacle restent également toujours fermés. Ces mesures restent en vigueur jusqu’au 30 juin 2020, date à laquelle un autre examen de la situation aura lieu.

Ci dessous le communiqué du conseil de sécurité

« (…)Tenant compte de la situation, et après avis du Comité Scientifique, le
Conseil National de Sécurité décide, et ce jusqu’au mardi 30 juin 2020 :


  • du maintien de l’état d’urgence ;
  • du maintien de la fermeture des frontières terrestres, aériennes et
    maritimes ;
  • du maintien de la fermeture des bars, boîtes de nuit, cinémas et lieux
    de spectacle ;
  • du maintien de l’isolement du Grand Abidjan, en renforçant le
    contrôle aux entrées/sorties et en sanctionnant les cas de violation ;
  • du maintien de l’interdiction des rassemblements de population, audelà de 200 personnes pour l’intérieur du pays ;
  • du maintien de l’interdiction des rassemblements de population à
    Abidjan, dont le maximum autorisé est dorénavant réduit de 200 à 50
    personnes ;
  • du suivi sanitaire systématique de toute personne venant de
    l’extérieur du pays.
    Le Conseil National de Sécurité a également décidé :
  • de la réquisition de capacités d’hébergement additionnelles dans le
    Grand Abidjan, en vue de l’isolement des patients souffrant de formes
    asymptomatiques ou légères ;
  • de l’installation de capacités de prise en charge des formes légères,
    sévères et des cas contacts à l’intérieur du pays, prioritairement dans
    les villes de Bouaké, Korhogo, Abengourou, San Pedro, Man et
    Daloa avant la fin du mois de juin 2020 ;
  • du renforcement du contrôle de l’obligation de port du masque,
    notamment par la sensibilisation communautaire et la répression, en
    3
    raison de la non-application par la majorité des mesures barrières et
    de distanciation physique.
    Le Conseil National de Sécurité appelle à l’implication de tous, notamment
    les élus, les chefs traditionnels et les chefs de communautés, à la
    sensibilisation au respect des mesures barrières ».

Fait à Abidjan, le jeudi 11 juin 2020

Hartman N'CHO

Je suis Hartman N'CHO, journaliste professionnel ivoirien, aimant la lecture, la musique, les voyages. Merci de retrouver mes articles de politique, économie, et sports... sur www.afrikmag.com. Contactez-moi sur hartman.ncho@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page