AfriqueCôte d'Ivoire

Drame : une vingtaine d’ivoiriens morts dans un naufrage en mer en Tunisie- vidéo

Une vingtaine de corps de migrants originaires de Côte d’Ivoire ont été retrouvés mardi par des pêcheurs tunisiens, au large des îles de Kerkennah, apprend-on.

Triste nouvelle. Le mardi 9 juin, alors que des pêcheurs tunisiens vaquaient tranquillement à leurs occupations de routine, ils ont eu la mauvaise surprise de découvrir plusieurs corps flottant en mer au large de l’archipel de Kerkennah, près de Sfax en Tunisie.

Publicité
Drame : une vingtaine d’ivoiriens morts dans un naufrage en mer en Tunisie- vidéo

Après avoir alerté les autorités, des garde-côtes déployés sur la mer ont pu repêcher une vingtaine de corps d’africains subsahariens. Des recherches lancées pour comprendre comment cette tragédie est arrivée, ont pu établir qu’un petit bateau de 20 places n’avait pas pu résister au poids de quelques cinquante-deux personnes dont sept (7) Tunisiens, plus d’une vingtaine d’Ivoiriens et d’autres ressortissants africains ainsi qu’à un naufrage qui avait eu lieu dans la nuit du lundi 8 au mardi juin 2020.

Drame : une vingtaine d’ivoiriens morts dans un naufrage en mer en Tunisie- vidéo

D’autres candidats à l’exil ont en effet indiqué aux autorités que ces migrants avaient pris la mer en direction de l’Italie. Une trentaine de personnes sont donc portées disparues.

Des analyses génétiques sont en cours sur les corps qui ont été transportés à la morgue, selon le porte-parole du tribunal de Sfax, Mourad Turki.

Une enquête a été ouverte pour identifier les organisateurs de cette traversée clandestine, a également déclaré le tribunal dans son communiqué.

Entre janvier et fin avril, les départs des côtes tunisiennes ont augmenté de 156%, selon une enquête de l’AFP publiée mi-mai.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page