Côte d'IvoirePolitique

Côte d’Ivoire: Danielle Boni Claverie en colère contre Gbagbo et Bédié

Danielle Boni Claverie, présidente du parti URD vient de s’ajouter à la liste des opposants qui ne sont pas contents des pratiques du binôme PDCI-FPI. Dans un communiqué, elle a dénoncé ce qu’ont déjà dénoncé le FPI d’Affi N’guessan et le Cojep de Blé Goudé.

Publicité

Danielle Boni Claverie a dénoncé le mépris et la dictature dont font preuve le PDCI de Henri Konan Bédié et le FPI de Laurent Gbagbo. Elle reproche aux deux grands partis de l’opposition de ne pas faire de quartier en écartant toutes les propositions de candidatures venant des autres partis des plateformes de l’opposition. Cela dans l’optique des législatives du 6 mars 2021.

« Malheureusement, sous l’impulsion hégémonique des 2 grands partis que sont le Pdci et le FPI de Laurent Gbagbo, les alliés sont écartés sans ménagement, avec beaucoup de mépris« , déplore Danielle Boni Claverie qui annonce que son parti présentera des candidatures « en faisant des alliances ponctuelles selon les régions ».

Face à cet état de fait, Danielle Boni Claverie estime que « cet émiettement n’est pas favorable à l’opposition et va à l’encontre du projet initial de la coalition autour du renforcement de son unité pour se rendre plus forte ». Après l’épisode des législatives, Danielle Boni Claverie pense que l’opposition devra faire son bilan, se redéfinir et se recomposer « pour enfin traduire les vraies aspirations de nos compatriotes ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page