Côte d'IvoirePolitique

Côte d’Ivoire / Élection Présidentielle : KKB allume les militants “papillons” du PDCI et invite le gouvernement à réformer la CEI

Invité de l’émission “ça fait l’actualité” sur les antennes de la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne 1 (RTI 1), mardi 4 août 2020, Kouadio Konan Bertin dit KKB, s’est attaqué aux militants inconstants de son parti, le PDCI et a invité le gouvernement à reformer la Commission Électorale Indépendante (CEI).

Dans l’interview accordée à la RTI1, l’ancien président de la Jeunesse du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) et candidat perdant à l’élection Présidentielle de 2015, n’a pas été tendre avec les militants inconstants du parti dans lequel il milite depuis plus de 25 ans.

Publicité

Pour l’ancien député de la commune de Port-Bouët, pour qu’un cadre obtienne une promotion au sein du PDCI-RDA, il faut que ce dernier fasse ses preuves. Car selon lui, un homme politique doit être cohérent dans sa démarche.

 “Je dis : quand on vient au PDCI-RDA, il faut accepter de faire ses classes, parce que j’ai peur des militants papillons qui sont les jours pairs dans un parti politique et après ils deviennent indépendants ; et moi, ça me cause un problème. Il faut de la cohérence en tout et le PDCI-RDA ne peut pas se permettre de confier son destin à des gens qui n’ont pas de cohérence dans leur militantisme, dans le cheminement politique”, a déclaré l’ancien conseillé d’Henri Konan Bédié.

C’est en réponse à une question posée sur l’ancien ministre du commerce, Jean Louis Billon que KKB a fait ces déclarations, tout en précisant qu’il n’est nullement opposé aux ambitions de celui-ci.

Répondant aux questions relatives à la Commission Électorale Indépendante (CEI) KKB a indiqué que l’institution en charge des élections doit être indépendante et réformée afin d’éviter le scénario de 2010.

Publicité 2

L’ancien président de la jeunesse du deuxième parti le plus vieux parti africain, après l’ANC, a aussi dénoncé l’absence de démocratie dont a fait preuve le PDCI ces derniers temps, pointant du doigt la mauvaise gestion du parti, par le secrétariat exécutif, dirigé par le docteur, Maurice Kacou Guikahué.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page