Côte d'IvoireDivers

Côte d’Ivoire/ Elle le défigure avec un tesson de bouteille parce qu’il a tenté de la courtiser

Un jeune homme a été sauvagement défiguré à l’aide d’un tesson de bouteille par une jeune fille. La raison est qu’il a tenté de lui faire la cour.

En pleine veillée funèbre, une femme défigure un jeune homme à l’aide d’un tesson de bouteille parce que ce dernier aurait eu des intentions sexuelles envers elle. Les faits se sont déroulés dans la nuit du vendredi 10 au samedi 11 décembre 2021, à Boké, un village de Tabou.

Il est environ 21 heures quand la musique funèbre retentit dans tout le village. Cette veillée est bondée de monde. Pendant que certains sont présents pour soutenir la famille endeuillée, d’autres viennent pour s’enivrer ou profiter de l’occasion pour trouver l’âme sœur.

C’est le cas d’un nommé Néan qui est allé à cette veillée pour d’autres raisons. A un moment de la veillée, la piste de danse est accessible à tous. Tous les invités sont autorisés à s’exprimer par des pas de dance. C’est dans cette mouvance qu’il va se joindre à ceux déjà sur la piste.

Côte d'Ivoire/ Elle le défigure avec un tesson de bouteille parce qu'il a tenté de la courtiser

A ce moment, il commence à toucher le postérieur d’une jeune fille, qui elle aussi en train de danser. Ne voulant pas répondre à ses agissements, elle décide de s’éloigner de lui. Mais il la suit et insiste jusqu’à lui tirer les cheveux.

La demoiselle qui était jusque là polie, a changé très vite de tempérament. Très vite, elle s’empare d’une bouteille qu’elle prend le soin de casser et le passe sur le visage de son harceleur. A plusieurs reprises, elle a passé le tesson de bouteille sur le visage du jeune homme.


Lire aussi: Sénégal / Pour une affaire de télé, une femme tue son mari en lui mordant le sexe

Il s’est aussitôt écroulé. Inconscient, baignant dans une marre de sang, il a été conduit d’urgence dans un centre de santé. Il eu la vie sauve mais s’en est sorti avec de graves blessures au visage.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page