À la UneCôte d'IvoirePolitique

Côte d’Ivoire-En prison depuis 6 mois/ Les « femmes » de Guillaume Soro libérées

Elles avaient été les premières personnes à connaitre les foudres de la répression du régime Ouattara. Après plusieurs mois de prison, elles sont libres. C’est ce qu’annonce Amnesty Côte d’Ivoire.

Publicité

Les femmes du mouvement politique de Guillaume Soro arrêtées en août 2020 respirent l’air frais de la liberté. Elles ont été élargies le 27 janvier 2021. Elles avaient été arrêtées lors de la marche avortée des femmes de l’opposition contre le 3e mandat d’Alassane Ouattara.

Arrêtées en même temps que plusieurs autres femmes d’autres partis d’opposition libérées par la suite, elles furent curieusement gardées à vue. Avant d’être déférées et et envoyées en prison. Il s’agit de Anne-Marie Bonifon, 57 ans, coordinatrice nationale du GPS en Côte d’Ivoire. 

Avec elle, avaient-été arrêtées, Anne-Marie Yéo, 40 ans, Henriette Sonnebo Guéi,55 ans, Naminata Koné dite Amy Diaga et Kouigninon Irè-ne Pan épouse Todé.  Elle laisse en prison Pulchérie Gbalet de la société civile.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page