À la UneCôte d'IvoirePolitique

Côte d’Ivoire-Exclusif/ Hamed Bakayoko empoisonné avec son cuisinier ? Les révélations du journaliste qui voulait cacher sa maladie

La mort brusque du Premier ministre ivoirien Hamed Bakayoko n’est pas fortuite pour certains Ivoiriens. Malgré l’annonce du cancer qui l’a emporté, d’autres continuent de croire qu’il se serait passé quelque chose d’étrange avant la dégradation brutale de sa santé. Les dernières révélations de Jeune Afrique aussi intriguent…

Les mystères de la mort brutale d’Hamed Bakayoko s’épaississent. Ce cancer foudroyant qui aurait emporté « le Golden Boy » fait douter. Parmi ceux qui se posent des questions, Marwan Ben Yahmed, Directeur de Publication de Jeune Afrique. Au moment où la maladie d’Hamed Bakayoko inquiète, c’est lui qui fait un démenti. Pour lui, c’était juste une « grosse fatigue« .

Publicité

Aujourd’hui, le journaliste fait des révélations qui relancent l’hypothèse de l’empoisonnement dont aurait été victime Hamed Bakayoko. Avec un témoignage curieux de l’ex-premier ministre en prime. Selon le journaliste qui a vu Hamed Bakayoko en janvier 2021, quelque chose avait changé chez l’homme avec qui il a passé les fêtes de fin d’année.

« Je n’ai plus de jus, me dit-il, je n’arrive plus à me concentrer, je n’ai jamais été comme cela », va alors confier Hamed Bakayoko à son ami journaliste. Mieux, le Premier ministre défunt lui fait cette confidence. « Ce qui est étrange, c’est que Nestor est tombé malade au même moment que moi. On a pensé à une crise de paludisme. Il a perdu plus de 10 kilos ».

Publicité 2

Nestor ? C’est le majordome du Premier ministre Hamed Bakayoko qui a perdu près de 10 kilos aussi à la même période indique le journaliste. Le journaliste dit alors avoir pensé à tout, même à un empoisonnement. Or dès l’annonce de l’évacuation d’Hamed Bakayoko en France, celui qui a lancé l’alerte avait suggéré un malaise provoqué par un poison…

A Abidjan, les révélations de Marwan Ben Yahmed font jaser le landernau politique ivoirien. La santé du colonel Wattao, un proche de Guillaume Soro s’était subitement dégradé ainsi. Il avait perdu des kilos rapidement et est mort aux Etats-Unis.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page