Côte d'Ivoire

Côte d’ivoire: Des jeunes élèves paralysent la ville de Man…Explications

Suite à l’assemblée générale qui s’est tenue samedi dernier, les fonctionnaires ont décidé de la poursuite de la grève. Pendant ce temps, le front national est en ébullition à Man, une ville de l’ouest du pays. Comme si cela ne suffisait pas, hier lundi, des jeunes élèves, ont pris l’initiative de paralyser la ville en vue de se faire entendre.

Pendant leur mouvement d’humeur, ils se sont attaqués à la télévision nationale (RTI), aux bureaux de l’administration publique et à plusieurs autres infrastructures de la ville. D’après les témoignages recueillis sur place, la RTI a été particulièrement la cible de ces jeunes élèves parce  »qu’une fausse information » aurait été diffusée dimanche dans la soirée, selon laquelle il y avait un arrêt de la grève. Pourtant le mot d’ordre de grève lancé n’avait pas été levé.

Publicité

Dans leurs colères, ceux-ci vont à l’aide des pierres, casser des vitres de pharmacie, de stations-service et bureaux régionaux de la radiodiffusion télévision Ivoirienne.

Côte d'ivoire: Des jeunes élèves paralysent la ville de Man...Explications

Au niveau de la grande gare, ces élèves mécontents ont tenté de mettre le feu à un car d’une compagnie de transport de la ville, qui avait des passagers à bord. Ainsi, certains transporteurs en colère se mettent à pourchasser les manifestants pour les maîtriser.

« La ville est très mouvementée en ce moment, et la police est déployée partout pour contenir les manifestants  » selon des témoignages recueillis sur place. La préfecture de Man qui est désormais dans le viseur des manifestants, a été investie par un détachement important de la police.

A la question de savoir ce qui serait à l’origine de ce mouvement d’humeur des jeunes élèves, le site koaci rapporte que la grève des fonctionnaires a paralysé la tenue normale des cours dans les établissements scolaires. D’après notre source, les enseignants ont abandonnés les salles de classe. C’est pour manifester leur mécontentement et revendiquer un retour des enseignants dans les salles, qu’ils ont procédé à cette manifestation.

Publicité 2

Au jour d’aujourd’hui, le pays est à la troisième semaine de grève des fonctionnaires. Visiblement, l’année scolaire ne s’annonce pas du tout bonne pour les élèves. Samedi dernier, l’assemblée générale a voté pour la poursuite de la grève. Dès lors, beaucoup de parents se demandent bien ce que sera cette année scolaire pour les élèves?

Une solution urgente s’impose pour permettre aux élèves de retrouver le chemin de l’école et de permettre à ces derniers de préparer sereinement leur examen de fin d’année scolaire.

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page