À la UneCôte d'IvoirePolitique

Côte d’Ivoire/ Laurent Gbagbo parle encore à Affi: « En politique, on ne fait pas de chantage »

Laurent Gbagbo est tout feu tout flamme depuis 48H. Après sa proposition fracassante de laisser le Front Populaire Ivoirien à Pascal Affi N’guessn, Laurent Gbagbo explique ses arrières pensées dans sa prise de décision. Le moins qu’on puisse dire, ce n’est pas pour plaire à Affi N’guessan et ses partisans.

En demandant à Laurent Gbagbo d’être son premier vice-président, Affi N’guessan a déclenché chez son ex-mentor un sentiment de répulsion énorme. Gbagbo qui l’a expliqué hier au Comité central du FPI, est revenu sur la question Affi ce mardi 10 août 2021. Pour lui, Affi N’guessan doit être classé dans les rangs des maitres-chanteurs détestables. Il a déclaré à cet effet que: « En politique on ne fait pas de chantage, sinon on vous fait ce qu’on a fait à Affi ».

A en croire Laurent Gbagbo, les revendications d’Affi N’guessan sont des blagues qu’il n’a jamais entendues. C’est la raison pour laquelle, il les considère comme saugrenues. Se montrant confiant, Gbagbo a dit à ses partisans que c’était la seule et unique décision à prendre pour ne pas céder au chantage supposé de son ex-premier ministre.

« J’appelle tous les Ivoiriens qui veulent s’engager avec moi, qui sont désireux de reprendre ce combat à venir avec moi, j’appelle au plus large rassemblement possible pour quelque chose de nouveau et de plus fort« , a également demandé Laurent Gbagbo à ses partisans pour se défaire définitivement de la colle Affi N’guessan.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page