Côte d'IvoireSécuritéSociété

Côte d’Ivoire: les gardes pénitentiaires de Daloa en grève et annoncent des mesures de rétorsion

Les gardes de la maison d’arrêt et de correction de Daloa ont entamé, mercredi 18 août 2021, une grève de trois jours.

Publicité

L’annonce de la grève a été faite, lundi 9 août au cours d’une conférence de presse à Abidjan, par le collectif des trois syndicats représentatifs du personnel pénitentiaire de Côte d’Ivoire. Ce collectif est conduit par Michaël Dago Oko, Irié Bi Tra et Oumar Diakité, trois responsables des syndicats des agents des établissements pénitentiaires.

Les grévistes réclament un code de fonction à l’instar des agents des Eaux et forêts, des Douanes et des Affaires maritimes et portuaires. Ils revendiquent également une direction générale pour une gestion efficiente de leur administration et une intendance autonome. Les gardes pénitentiaires veulent en outre qu’un agent pénitentiaire soit placé à la tête de cette direction générale.

Selon le secrétaire de l’un des syndicat du collectif en grève, Trésor Kouamé, le service minimum sera néanmoins assuré avec une sécurité renforcée dans les brigades et dans les établissements pénitentiaires. Tous les détenus seront surveillés à l’hôpital. Mais, les visites aux détenus seront ajournées. Ces derniers ne devraient pas bénéficier de repas de l’extérieur comme à l’accoutumée. Enfin, il n’y aura pas de transfèrements de détenus, annoncent les grévistes, comme moyen de rétorsion.

Lire aussi: Côte d’Ivoire-Mort d’un jeune au violon/ Ange Kessy fait déférer un commissaire de police et plusieurs officiers

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page