Côte d'IvoirePolitiqueSociété

Côte d’Ivoire : les manifestations contre le 3è mandat d’Alassane ont repris ce lundi, plusieurs véhicules incendiés- Photos

Le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara était dans certaines villes du pays dans le cadre de sa pré-campagne pour l’élection présidentielle d’octobre prochain. Dès ce lundi, les manifestations contre son ambition de briguer un autre mandat ont repris dans plusieurs localités du pays.

Nous sommes à quelques mois des élections présidentielles et les manifestations contre le 3è mandat d’Alassane Ouattara sont loin de prendre fin. Ce lundi, les manifestations contre la candidature du président de la République, Alassane Ouattara ont repris.

Publicité
Côte d'Ivoire : les manifestations contre le 3è mandat d'Alassane ont repris ce lundi, plusieurs véhicules incendiés- Photos

C’est la ville de Bangolo, (ouest du pays) qui a donné le ton ce matin dans les manifestations contre la volonté du Président de la République de briguer un troisième mandat à la tête du pays. Lors des manifestations, des cars de transport et des bus ont été incendiés.

La voie principale de ladite ville a été bloquée avec des troncs d’arbre par plusieurs jeunes qui se réclamaient de l’opposition. Des sources bien introduites précisent que les locaux de la Commission électorale indépendante de la localité ont été saccagés.

Côte d'Ivoire : les manifestations contre le 3è mandat d'Alassane ont repris ce lundi, plusieurs véhicules incendiés- Photos

En dehors de cette ville, des manifestations ont été observées dans la commune de Yopougon, où un bus a été aussi incendié. Les images publiées sur les réseaux sociaux montraient un groupuscule de jeune ériger des barricades pour empêcher les véhicules de circuler.

Selon les informations reçues, le bus aurait été brûlé par des jeunes arrivés sur les lieux de la manifestation avec des armes blanches, on aurait dit des microbes ( les enfants en conflit avec la loi).

Publicité 2

Rappelons qu’après la rencontre entre Alassane Ouattara et son homologue français, Emmanuel Macron, le quotidien Jeune Afrique avait révélé que le patron de l’Élysée aurait conseillé à président ivoirien d’abandonner son projet et organiser des élections transparentes, libres, crédibles et apaisées. Malgré tout, la date des élections, selon les autorités est maintenue pour le 31 octobre prochain.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page