Côte d'IvoireSociété

Côte d’Ivoire/ Plus de deux tonnes de drogue et médicaments prohibés brulés par la cellule anti-drogue de Bouaké

Environ deux tonnes de drogues et de médicaments périmés ont été détruits par la cellule anti-drogue de la gendarmerie de Bouaké le jeudi 02 septembre 2021.

Publicité

Ce lot de stupéfiants et de médicaments prohibés a été detruit en présence du préfet de la région de Gbêkê et du département de Bouaké, Tuo Fozié. Ces stupéfiants étaient composés de 2,8g d’héroïne, 95kg de cannabis, 3g de tramadol, 3g de Diazépam, 1,8 tonnes de médicaments périmés ou falsifiés.

Capitaine Ambeu Bouaffon, chef de la cellule anti-drogue de la gendarmerie de Bouaké dit avoir interpellé 13 individus dont une femme, qui se livrent à cette pratique clandestine. Ils ont, de ce fait, été déférés dans les maisons d’arrêt et de correction de Bouaké et de Katiola.

Côte d'Ivoire/ Plus de deux tonnes de drogue et médicaments prohibés brulés par la cellule anti-drogue de Bouaké

La cellule anti-drogue de la gendarmerie de Bouaké rencontre des problèmes par rapport aux moyens de déplacement de ses agents et un manque de matériels. Le chef de cette structure a sollicité donc l’aide des autorités locales des régions du Gbêkê et du Hambol afin que des moyens soient mis à leur disposition pour l’exercice efficace de leur mission.

L’action de répression menée contre le trafic et la consommation des drogues par le capitaine Ambeu Bouaffon et ses hommes a également permis de détruire 05 fumoirs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page