Société

Côte d’Ivoire / prétendu enfant emprisonné à la MACA, le procureur Adou Richard brise le silence

Sortie de prison il y a plusieurs mois, Diana Blé, emprisonnée pour profanation de la tombe de Dj Arafat, a rendu un témoignage sur son séjour carcéral. Dans son témoignage, elle faisait état d’une gamine de 8 ans emprisonnée à la Maca. Le Procureure de la République Adou Richard a livré un communiqué qui dément les propos de la jeune femme.

Publicité

L’information faisait le tour des réseaux sociaux. Diana Blé, la jeune femme ivoirienne emprisonnée en 2019, pour avoir profané la tombe de feu Yorobo, était invitée sur un plateau télé en fin de semaine dernière.

Dans son récit sur son vécu à la maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan, Diane Blé a dit avoir rencontré une gamine âgée de seulement huit, emprisonnée aussi pour avoir volé une somme de 3.000 Francs CFA.

Le Procureur de la République Adou Richard a cependant démenti l’information dans un communiqué publié dans la journée du lundi 13 septembre 2021. Le document stipule clairement, que la maison carcérale ne détient aucune fille de 8 ans. Mieux il révèle que le code pénal dispose que « les faits commis par un mineur de 10 ans, ne sont pas susceptibles de qualification de et poursuites pénales. »

Ci- joint, le communiqué officiel du Procureur de la République Adou Richard.

Côte d'Ivoire / prétendu enfant emprisonné à la MACA, le procureur Adou Richard brise le silence

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page