Côte d'Ivoire

Côte d’Ivoire: Recruté pour surveiller les bus de Sotra, il se transforme en voleur.

Tous les jours pour le voleur, un seul pour le propriétaire.  ce n’est pas le vigile recruté pour la surveillance des bus de la Société de transports abidjanais (Sotra) qui nous dira le contraire. Ce dernier avait  pour mission de veiller à la sécurité des engins. Mais il s’est plutôt  transformé avec le temps en voleur d’essence.Côte d'Ivoire: Recruté pour surveiller les bus de Sotra, il se transforme en voleur.

Cette sale besogne, le vigile indélicat en fait sa course favorite depuis un temps à l’insu de ses collègues et ses employeurs. Mais,  apparemment lâché par son dieu, il vient d’être pris en flagrant délit. En effet,  le 27 décembre dernier, le vigile a été arrêté en pleine action alors qu’il était en service au dépôt 07 de la Sotra à Cocody.

Publicité

Pris la main dans le sac, il a reconnu les faits et a même avoué qu’il commettait ce forfait depuis un bon moment.Quand  il a été pris, le malfrat remplissait 3 bidons de 20 litres en vue de satisfaire la commande de ses clients.

“Il se trouvait alors affairé au réservoir d’un bus, matériel d’aspiration en main, lorsqu’il a été surpris par des collègues qui ont lancé l’alerte”, a rapporté Koaci.

Malheureusement pour lui,  les agents ne pouvaient pas garder le silence en vue de le protéger pour la simple raison que  le vol a été constaté  depuis belle lurette et le doigt accusateur pointait sur les collègues du filou. L’un d’eux témoigne en ces termes:

” On ne pouvait pas le couvrir, parce que depuis tout ce temps on nous accusait de pomper le carburant des bus. Du coup notre boulot était menacé… “. Actuellement, l’indélicat agent est avec la police pour répondre de ses actes et dévoiler ses complices.

Yao Junior L

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer