NigeriaSociété

Un couple envoie des voyous régler le compte à un enseignant qui a battu leur enfant

Un homme, Oyedele Nutai Joseph, et sa femme, Elizabeth Joseph, ont été arrêtés mardi, 18 janvier, par des hommes du commandement de la police de l’État d’Ogun au Nigeria pour avoir envahi illégalement un lycée avec des voyous pour attaquer un enseignant du nom de Abel Thomas qui aurait battu leur fils Joshua Joseph.

Les suspects ont été arrêtés à la suite d’un appel de détresse reçu par les policiers au siège divisionnaire d’Ado Odo, depuis l’école, indiquant que les parents d’un de leurs élèves sont à l’école avec des voyous et ont battu et blessé l’un des enseignants. 

Le DPO de la division Ado Odo, SP Arowojeun Michael, a rapidement conduit ses hommes à l’école où le couple a été arrêté tandis que leurs autres complices s’échappaient. L’enquête préliminaire a révélé que l’enseignant Abel Thomas, a « modérément corrigé » un élève de l’école du nom de Joshua Joseph qui est ensuite rentré chez lui pour informer ses parents qu’il avait été battu par l’enseignant.

Ayant eu des nouvelles de leur fils, les parents qui estimaient que l’enseignant n’avait pas le droit de battre leur fils pour quelque raison que ce soit ont mobilisé des voyous et ont pris d’assaut l’école. Arrivés à l’école, ils se sont abattus lourdement sur l’enseignant, l’ont battu et blessé.

LIRE AUSSI: Nigeria : un policier et ses collègues agressent des enseignants qui ont puni sa fille

Les voyous en fuite qui ont accompagné le couple pour attaquer l’école sont recherchés et seront traduits en justice. Il a également été ordonné que le couple arrêté soit traduit en justice sans délai.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page