À la UneMonde
A la Une

COVID-19: Bill Gates révèle quand prendra fin la pandémie et fait une sérieuse mise en garde

Le milliardaire américain Bill Gates a averti que la COVID-19 qui terrorise actuellement le monde entier et fait des victimes innocentes, est là pour rester jusqu’en 2022.

Il y a quelques mois, le fondateur de Microsoft avait également déclaré qu’avec le confinement lié au COVID-19 toujours actif aux États-Unis et dans certains pays, la pandémie pourrait prendre fin en 2022.

Publicité

Gates a déclaré que toutes les nations, y compris le Kenya, devraient investir massivement dans des systèmes de soins de santé primaires qui empêcheront les décès évitables subis.

Bill Gates a également prédit que 200 000 décès supplémentaires seraient susceptibles d’être enregistrés à moins que des mesures préventives ne soient prises au sérieux par les gens.

Il a également appelé les gouvernements du monde entier à se préparer à la prochaine pandémie mondiale qui frappera le monde, affirmant que la COVID-19 n’est peut-être pas la dernière.

«La triste réalité est que la COVID-19 n’est peut-être pas la dernière pandémie. Nous ne savons pas quand la prochaine frappera, ou s’il s’agira d’une grippe, d’un coronavirus ou d’une nouvelle maladie que nous n’avons jamais vue auparavant,  » il a dit.

S’adressant à la publication polonaise Gazeta Wyborcza et à la chaîne TVN24 le vendredi 26 mars, il a qualifié la pandémie de COVID-19 de «  tragédie incroyable  », mais a ajouté que la fin était en vue.

Publicité 2

« D’ici la fin de 2022, nous devrions être fondamentalement de retour à la normale« , a-t-il déclaré.

Par le biais de sa Fondation Bill et Melinda Gates, le multimilliardaire a engagé au moins 1,75 milliard de dollars américains dans la réponse mondiale à la lutte contre la pandémie COVID-19.

Le soutien comprend certains vaccins, diagnostics et traitements potentiels; l’installation COVAX, soutenue par l’ Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (GAVI), qui vise à sécuriser deux milliards de doses de vaccin pour les pays à faible revenu d’ici la fin de 2021.

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page