À la UneCoronavirus
A la Une

COVID-19 : Le président rwandais Paul Kagame condamne le retard dans la livraison des vaccins en Afrique

Le président du Rwanda, Paul Kagame, a mis en garde contre les conséquences économiques mondiales du retard dans la livraison des vaccins en Afrique.

Dans un article publié le 7 février sur le site d’information britannique The Guardian, le dirigeant rwandais a mis en avant le « nationalisme » des États-Unis et de l’Europe en matière de vaccins Covid-19.

Publicité

Selon Kagame, retarder la livraison des vaccins dans les pays les plus pauvres pourrait saper des décennies de progrès en matière de développement humain, alors qu’investir dans la vaccination pour tous serait bénéfique pour le commerce international dans un avenir proche.

Compte tenu de la structure actuelle du marché, dit-il, les pays africains auront besoin du soutien actif des grandes puissances pour avoir accès aux vaccins à des prix équitables.

Le Rwanda attend la livraison d’un peu plus d’un million de doses – principalement du vaccin d’AstraZeneca – d’ici la fin février, dans le cadre du programme Covax de l’OMS.

Le Rwanda a permis lundi la reprise des activités dans la capitale Kigali avec un personnel essentiel, pas plus de 30 %, alors que le pays a commencé à assouplir les mesures dans la lutte contre le coronavirus.

Un reconfinement a été imposé dans la capitale le 18 janvier, suite à une augmentation des nouveaux cas de COVID-19.

Crédit photo : africanews

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page