À la UneJusticeR.D Congo

CPI-RDC/ Le chef de guerre Bosco Ntaganda va purger ses 30 ans

Le chef de guerre congolais Bosco Ntaganda a vu sa peine confirmer par la chambre d’appel de la Cour Pénale Internationale, le mardi 30 mars 2021. Les juges siégeaient sur un appel interjeté en 2019.

« La Chambre d’appel de la Cour Pénale Internationale confirme, à la majorité, la décision de la Chambre de première instance VI du 8 juillet 2019, déclarant Bosco Ntaganda coupable de 18 chefs de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité, commis en Ituri, en République Démocratique du Congo en 2002-2003 ».

Publicité

C’est l’épilogue du procès de l’ex-chef de guerre congolais. Il avait été condamné en 2019 pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Il avait fait appel de cette décision, espérant un allègement de peine ou son effacement tout court.

Ce ne sera pas le cas et à moins d’un autre revirement judicaire, Bosco Ntaganda va passer les 30 dernières années à venir derrières les barreaux de la prison de Scheveningen, en Hollande.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page