Côte d'IvoireCulture & LoisirsPeople

Critiquée pour son apparition dans la vidéo de Sidiki Diabaté, Carmen Sama réagit

Carmen Sama fait sensation depuis plusieurs jours sur la toile avec son apparition très coquine dans la vidéo de Sidiki Diabaté. Entre critiques, injures et commentaires désobligeants à son endroit, Carmen Sama pour sa part ne fait que se réjouir d’avoir collaboré avec celui qu’elle appelle affectueusement « frère » sur le projet en question.

La veuve de Dj Arafat a fait des apparitions dans la dernière sortie musicale de Sidiki Diabaté. Dans son rôle de femme coquine et ultra s3xy dans la vidéo en question, Carmen Sama a attisé la haine des chinois.

Alors que les chinois (fans de feu Dj Arafat) ne décolèrent pas depuis la visualisation du clip, Carmen Sama quant à elle, jouit bien des fruits de son travail bien réussi dit- elle.

Dans une publication sur son profil Instagram, elle s’est félicitée de cette brillante collaboration avec l’ami de son défunt mari. Pour elle, il s’agit plutôt d’une chance ou une opportunité de pouvoir travailler avec Sidiki Diabaté.

« J’ai eu la chance et le plaisir de collaborer avec mon frère SidiKi Diabaté sur le clip (Diarabi Néné Béna). Ce fut une expérience enrichissante pour moi et je ne peux qu’être heureuse de vous présenter ce chef-d’œuvre », a laissé entendre Carmen Sama, avant d’exprimer sa gratitude envers le chanteur malien pour l’avoir choisie pour la vidéo. « Merci a toi et à ton équipe » a conclu la maman de Rafna.

Critiquée pour son apparition dans la vidéo de Sidiki Diabaté, Carmen Sama réagit

Quant à Sidiki Diabaté également critiqué pour des scènes osées avec la veuve de Dj Arafat, il ne fait que répondre par le silence. Sur ses profils, l’artiste malien ne fait que s’employer à la promotion de sa nouvelle sortie musicale. Sidiki atteste d’ailleurs les dires de Carmen Sama, en la qualifiant également de « sœur » dans ses différentes publications.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page