Culture & LoisirsShowbiz
A la Une

Davido: fils de milliardaire, il explique pourquoi il n’a pas rejoint l’entreprise familiale

Ce n’est une nouvelle pour personne que le chanteur nigérian David Adeleke, connu sous le nom de Davido, est issu d’une famille dont le père est milliardaire. Son géniteur, Adedeji Adeleke est un magnat des affaires, fondateur et président d’une grande Université privée appelée Adeleke au Nigeria .

Alors que ses frères et sœurs rejoignaient l’entreprise familiale, Davido a pris une direction différente: la musique.

Publicité

Dans une récente interview avec Grammy Museum, il a expliqué pourquoi il avait décidé de se lancer dans la musique. Lorsqu’on lui a demandé pourquoi il n’avait pas rejoint l’entreprise familiale, il a révélé qu’il ne se concentrait pas sur beaucoup de choses, y compris son école.

Il a expliqué que sa décision de se lancer dans la musique n’était pas influencée par la rébellion mais par la passion.

Ce n’était pas comme si je voulais aller me rebeller et faire mon propre truc. Ce n’était pas vraiment ça. J’étais juste amoureux de la musique. Je ne pouvais me concentrer sur rien d’autre. Je négligeais l’école, je négligeais beaucoup d’autres choses sur lesquelles je devais me concentrer. C’était juste de la musique, de la musique. Je devais me battre pour ça. C’était ce à quoi j’étais destiné », a t-il déclaré.

Davido est aujourd’hui l’un des artistes les plus connus du Nigeria et même de l’Afrique. Il a à son actif plusieurs prix nationaux et internationaux. Son dernier album “A Good Time” , sorti récemment avait atteint 1 milliard de streamings en juillet dernier.

“A Good Time” est le deuxième album studio du chanteur nigérian Davido. Il est sorti le 22 novembre 2019 via Davido Music Worldwide, RCA Records et Sony Music.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page