Société

Déclarée morte par un médecin, deux policiers constatent le contraire. Explication

Le jeudi 27 avril dernier, une femme âgée de 49 ans a officiellement été déclarée morte par un médecin du Samu. Une heure après, deux policiers ont constaté que la femme respirait encore !

Publicité

Sans la vigilance de ces policiers, cette femme encore en vie serait en ce moment au cimetière. Âgée de 49 ans, la femme a été retrouvée inanimée par sa fille qui était allée lui rendre visite le 27 avril dernier. Après que le Samu soit arrivé chez la femme, il se trouve que la femme ne pouvait plus être réanimée. C’est donc à 18h10 que le médecin en charge de l’affaire a déclaré le décès.

Protocole oblige, deux officiers de la police judiciaire se rendent sur les lieux une heure après pour les constatations. Ils soulèvent délicatement le drap sous lequel était couchée la maman. Ils constatent quelque chose qui va changer le destin de cette femme. Il y avait des mouvements étranges au niveau de son estomac. Un des policiers lui prend la main pour vérifier son pouls et constate de petites réactions.

Pendant une demi-heure, les deux policiers commencent un massage cardiaque en se relayant et en essayant de parler à la femme. Après de longues minutes, le cœur s’est remis à battre. Yvan Assioma, secrétaire du syndicat Alliance  a affirmé : « Nos collègues ont cru se retrouver dans un épisode de Walking Dead. Leur réaction a été salutaire pour la malheureuse. C’est une histoire de dingue ».

Conduite à l’hôpital Necker à Paris, la maman a été placée en réanimation. Elle souffre d’une anorexie mais est très vite sortie de l’hôpital. Sans la vigilance et l’intervention des deux policiers, cette femme aurait eu un destin tragique.

Tags

Jaures Nguessan

Bonjour, je suis Jaurès Nguessan. J'aime les voyages et les découvertes. Vous pouvez retrouver mes articles dans les rubriques d'actualités politiques, sportives, culturelles également dans les faits de sociétés. abraham.nguessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer