AfrikWomanInspirationSénégal
A la Une

Découvrez l’ingénieure sénégalaise qui a dirigé les travaux de construction de la mosquée Massalikoul Djinane

Les disciples de la Mouridiya, puissante confrérie soufie du Sénégal ont inauguré le vendredi 27 septembre 2019, la « plus grande mosquée de l’Afrique de l’ouest », selon les moudines, après quinze ans de travaux et d’attente.

La jeune sénégalaise Marianne Seck Tall est l’ingénieure conductrice des travaux de la mosquée Massalikoul Djinane, qui peut accueillir environ 30.000 personnes. Elle est sortie de l’Ecole Supérieur Polytechnique de Dakar avec un diplôme d’ingénieur en Génie Civil.

Publicité
Découvrez l’ingénieure sénégalaise qui a dirigé les travaux de construction de la mosquée Massalikoul Djinane

Également entrepreneure, Marianne Seck Tall est une pionnière dans la construction de maisons écologiques au Sénégal via son entreprise H2E Design, ingénierie et construction et son projet H2E (Habitat Économique Écologique) qui consiste notamment en la construction de maisons faites en terre. 

Découvrez l’ingénieure sénégalaise qui a dirigé les travaux de construction de la mosquée Massalikoul Djinane

« Les questions écologique et environnementale sont très préoccupantes actuellement à travers le monde. C’est une finalité pour tout bâtisseur de protéger l’environnement. Nous (H2E) œuvrons pour une construction avec une faible pollution en encourageant le développement durable mais en même pour la promotion de l’économie nationale », a déclaré Marianne Seck Tall au site selancer.net.

Découvrez l’ingénieure sénégalaise qui a dirigé les travaux de construction de la mosquée Massalikoul Djinane

Les travaux du chantier ont été effectués par des Sénégalais. Mais le plafond et la décoration ont été faits par les Marocains. Les minarets ont été réalisés par une entreprise suisse, spécialisée en coffrage glissant, une technique inédite au Sénégal.

Néanmoins, pour Marianne Seck Tall, le Massalikoul Djinane est la réussite de tout le Sénégal, de toute la communauté musulmane et de toute la communauté mouride. Elle a également félicité toutes les femmes en indiquant qu’elles sont « toutes les socles de la réussite, de nos pères, de nos maris, de nos frères et de nos enfants ».

À côté de ce projet, un hôpital et une université sont en pleine construction financé aussi par la communauté mouride.

Tags

SANDRA KOHET

Je suis Sandra KOHET, Web Rédactrice à AfrikMag. Passionnée de Lecture, Cuisine et voyage. sandrakohet@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer