À la UneCôte d'IvoirePolitique
A la Une

Depuis sa résidence, Bédié parle  » bien et fort »: « La mobilisation doit se poursuivre. Ensemble, nous vaincrons »

Le Président du PDCI et du Conseil National de Transition n’entend pas abdiquer de sitôt face au régime Ouattara. Ce soir, samedi 7 novembre 2020, Henri Konan Bédié vient de lancer un appel à la mobilisation.

« Merci à tous pour vos messages de soutien », a lancé Henri Konan Bédié, le Président du Conseil National de Transition en réponse aux prières de ses partisans sur sa situation actuelle. Ce dernier qui devait recevoir la visite de plusieurs centaines de chefs Baoulé n’a pu profiter de la chaleur humaine des siens.

Publicité

Des policiers en faction, depuis le carrefour Saint-Jean dans le quartier huppé de Cocody, ont empêché ces sages de rencontrer Henri Konan Bédié. Est-ce ce qui a motivé ce message de nuit envoyé par Bédié ? Assurément oui. En plus peut-être de l’arrestation de Affi N’guessan, un autre coup dur pour le Conseil National de Transition, Bédié se devait de réagir pour maintenir le moral des siens.

En tout cas, pour le Président du Conseil National de Transition « La mobilisation doit se poursuivre pour que soit dévoilée aux yeux du monde entier la torture que fait subir au peuple le régime en place.

Il a en outre affirmé qu’ ‘‘Ensemble, nous rendrons la Côte d’Ivoire réconciliée, unie, et prospère. Mieux, aux partisans de l’opposition et aux Ivoiriens fidèles aux idéaux du Conseil National de Transition, il a lancé un message univoque quant à l’issue de leur combat.

« Ensemble nous vaincrons », a clamé le Président Bédié dont la résidence est toujours encerclée par une escouade de policiers.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page