À la UneAfrique
A la Une

Des Sud-Africains exigent le départ des Nigérians et des Zimbabwéens de leur pays: Vidéo

Un groupe de Sud-Africains se faisant appeler «Only One SA» a au cours d’une manifestation exiger que les Nigérians et les Zimbabwéens quittent leur pays.

Les chaînes d’information locales ont rapporté que le groupe avait défilé vers les ambassades nigériane et zimbabwéenne à Pretoria pendant la manifestation du mercredi 23 septembre.

Publicité

Le groupe a également porté des accusations incendiaires sur les réseaux sociaux, en utilisant les hashtags «Nigerians Must Go» et «Zimbabwe Must Go», notamment que les ressortissants étrangers sont coupables de trafic d’êtres humains et de ruine des communautés avec de la drogue.

Les organisateurs de la manifestation qui ont insisté sur le fait qu’ils n’étaient pas xénophobes, ont déclaré que le but de la manifestation était de faire pression pour que les Sud-Africains aient la priorité sur leur territoire national.

Regardez la vidéo de la marche ci-contre:

Publicité 2

L’année dernière, il y’a eu des attaques xénophobes en Afrique du Sud au cours desquelles de nombreux Nigérians ont perdu leurs affaires et certains leur vie, de nombreuses personnes se sont tournées vers les médias sociaux pour réagir au problème, condamnant le plus souvent cet acte.
Une vidéo d’une jeune femme prétendant être sud-africaine est devenue virale sur la toile après avoir exposé certaines raisons pour lesquelles les hommes sud-africains n’aiment pas les Nigérians.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page