USA

Des utilisateurs de Twitter menacent de porter plainte contre Donald Trump

Un groupe juridique appelé l’Institut Knight First Amendment a menacé de poursuivre en justice le président américain Donald Trump pour avoir bloqué ceux qui l’ont offensé sur Twitter.

“Le président ne doit pas être autorisé à bannir les vues du discours public simplement parce qu’il le trouve désagréable”, a expliqué le directeur exécutif de l’Institut Knight, Jameel Jaffer.

“Après avoir ouvert ce forum à tous les invités, le président ne peut pas exclure les gens parce qu’il n’aime pas ce qu’ils disent.”

Le groupe qui opère à l’Université de Columbia, cite deux utilisateurs spécifiques de Twitter: Holly O’Reilly, et Joseph Papp qui ont été bloqués sur le compte de Trump après s’être moqué de lui.

Le groupe soutient que lorsque Trump utilise ses comptes pour les déclarations officielles, il ne peut procéder à la suppression de commentaires.

Si un compte vous bloque sur Twitter, vous ne pourrez plus voir des tweets à partir de ce compte, et ne pourrez pas répondre.

Bien sûr, le sujet de la liberté d’expression sur Twitter est un sujet épineux. Mais le groupe dit qu’il ira devant les juridictions légales si celà est nécessaire.

Une lettre ouverte du groupe dit que le gouvernement de Trump devrait être prêt à “faire face à une action en justice afin de protéger les droits du premier amendement pour ces personnes bloquées”.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Back to top button