Les deux jambes amputées, une fillette devient l’égérie d’une grande marque

0

A 7 ans, Daisy-May Demetre s’est fait amputer les deux jambes. Ce qui ne l’a pas empêché de défiler lors de la Fashion Week de Londres. A ce jour, elle est l’égérie de la marque de vêtement River Island. Daisy-May devient ainsi une inspiration pour des millions d’enfants dans le monde qui souffrent d’un handicap.

Daisy n’était pas encore née lorsque les les médecins lui avaient diagnostiqué une hémimélie fibulaire. Il s’agit d’une malformation congénitale des membres, avec une absence totale ou partielle du péroné.

Publicité

“Ses jambes étaient inutilisables, donc le meilleur choix était d’avoir recours à l’opération (…) Elle aurait pu avoir une vie avec les jambes avec lesquelles elle était née, mais ça n’est pas une vie. Pour être honnête, elle n’aurait pas été capable de faire ce qu’elle est capable de faire aujourd’hui”, selon son père, Alex Demetre, qui s’exprimait sur Barcroft TV.

Une incroyable force intérieure

Loin de ce qu’on peut s’imaginer, Daisy May a une incroyable capacité d’adaptation. Pour la soutenir, elle possède deux types de prothèses. Avec ça, elle accomplit des choses extraordinaires.

« Vous pouvez mettre n’importe quel support à ses jambes, elle s’adaptera en un claquement de doigts. Elle les essaiera et vous la verrez 5 minutes plus tard faire des roues. C’est là qu’on se dit: ‘Waw, c’est incroyable’ », s’exclame son père.

Les deux jambes amputées, une fillette devient l’égérie d’une grande marque

Bonjour
Je suis journaliste-productrice sénégalaise. J’aime parler d’actualité, de culture, et de sport. Je suis une passionnée de la vie et de ses merveilles: les voyages, le monde digital, le tourisme, le cinéma et la musique. Je vois toujours le bon côté des choses. Je vous donne rendez-vous sur Afrikmag pour des infos de qualité.
fifi.sambou@afrikmag.com

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---