On en sait un peu plus sur la disparition d’Emiliano Sala

0

La police de Guernesey a annoncé jeudi l’arrêt des recherches, trois jours après la disparition de l’avion qui transportait Emiliano Sala. Et selon les informations du Times, le pilote de l’avion, qui a disparu lundi entre Nantes et Cardiff avec le footballeur Emiliano Sala, n’était pas habilité à transporter des passagers payants.

Les recherches ont commencé lundi, mais « aucune trace » de l’avion n’a été retrouvée. Et selon la police, les chances de survie sont « extrêmement faibles ».

Publicité

« Mon équipe vient de se réunir pour passer en revue l’opération de recherche et de sauvetage en cours depuis la disparition de l’avion lundi soir.

Malgré tous les efforts déployés par les moyens aériens et les moyens de recherche des îles Anglo-Normandes, du Royaume-Uni et de la France, qui ont couvert une superficie d’environ 1 700 miles carrés – dont une grande partie a été fouillée plus d’une fois – et après avoir examiné les données des téléphones portables et les images satellite, nous n’avons trouvé aucune trace de l’avion, du pilote ou des passagers.

Il y a eu plus de 24 heures de recherches continues, avec un total de 80 heures accumulées pour les trois avions et les cinq hélicoptères mobilisés pour l’opération. Deux bateaux de secours ont aussi été mobilisés et différents bateaux de passage et bateaux de pêche ont fourni leur assistance.

Nous avons traité toutes les informations dont nous disposions, et, en connaissance de l’équipement de secours présent à bord de l’avion, nous avons pris la décision difficile de mettre fin aux recherches.

Les chances de survie sont extrêmement faibles. Les proches des victimes ont été informés, et mes pensées vont aux familles qui doivent traverser cette période difficile.

Les recherches ont été très minutieuses et étendues, elles ont été coordonnées par les secours de Guernesey et ont été le fruit d’une coopération exemplaire des pays impliqués. Je les en remercie. Le dernier aéronef chargé des recherches vient d’atterrir. Si nous ne cherchons plus de manière active, le dossier reste ouvert et nous garderons le contact avec tous les navires et aéronefs de passage dans la zone dans l’espoir de trouver une trace de l’aéronef. Cette mission continuera indéfiniment », a-écrit la police dans un communiqué.

Cependant, il faut aussi ajouter que lle pilote de 59 ans, identifié comme étant David Ibbotson, était titulaire d’un certificat de pilotage à titre privé. Pour transporter des passagers payants, un pilote doit être détenteur d’une licence qui compte plus d’heures de vol et d’entraînement, note le Times. En outre, David Ibbotson n’était pas pilote à temps plein, exerçant en réalité comme ingénieur gazier.

Publicité


Le Times révèle par ailleurs que le pilote avait dit à un ami être «un peu rouillé avec les commandes». Une phrase qui résonne terriblement aujourd’hui.

Emiliano Sala a rejoint Cardiff en provenance de Nantes pour un montant de 15 millions de livres sterling. Il se rendait dans la capitale galloise pour s’entraîner avec ses nouveaux coéquipiers.

Crédit photo : dailyexpress

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---
#####: US
X