Yorogang: Dj Arafat et Ariel Shenney c’est terminé !

0
Voici ce qu’on peut qualifier de la plus grosse rupture musicale de l’année. Dans une vidéo postée sur sa page officielle, Dj Arafat annonce qu’Ariel Shenney ne fait plus partie de la Yorogang.

A en croire les causes énoncées par Dj Arafat , son filleul ne s’est pas présenté à l’ambassade de France en Côte d’ivoire pour récupérer son visa, pour le concert de Dj Arafat qui doit se tenir au Bataclan (France) le 2 décembre prochain. Tous les membres du staff y étaient invités pour prendre les documents nécessaires pour effectuer le voyage

Publicité

« Il a décidé de faire son spectacle au lieu de venir donner de la joie à tous les fans de la Yorogang.  Je ne peux tolérer cela », affirme l’artiste. En effet, Ariel Shenney se trouve actuellement au Maroc pour un spectacle personnel. Chose que Dj Arafat refuse de cautionner. Il profite aussi de l’occasion pour féliciter l’auteur du tube à succès Guetto qui a décidé de signer dans une autre maison de disque.

Par ailleurs, celui qu’on peut appeler le maître du coupé décalé en Côte d’ivoire se dit fier d’avoir « fabriqué Ariel Shenney« . Loin d’être une déclaration de guerre, cette séparation pourrait donner vie à une autre forme de collaboration entre ces deux artistes. Le lauréat des Awards du coupé décalé 2017, assure qu’il sera toujours disponible pour son filleul. « C’est un petit que j’aime bien ce n’est pas parce qu’il ne fait plus partie de la yorogang qu’il ne va plus bénéficier de mes services ».

Connu pour générer de nombreux buzz sur la toile, Dj Arafat a tenu à mettre les choses au clair. Il commence son discours en rassurant à ce propos: « Je jure sur la tombe de mon père que ce n’est pas un buzz. »

Publicité

Alors s’agirait-t- il d’une autre blague de la part des deux artistes ? Pour l’instant, aucune réaction n’a été enregistrée de la part d’Ariel Shenney. Toutefois, l’affiche du prochain spectacle de son parrain à Paris est toujours sur sa page officielle.

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

---