France

France: Deux fillettes retrouvées mortes dans une caserne de gendarmerie

A Limonest, dans la banlieue lyonnaise, deux sœurs de 3 et 5 ans ont été retrouvées mortes, dimanche. La mère, soupçonnée, a été placée en garde-à-vue ce lundi, selon nos confrères de franceinfo. Elle subit des auditions depuis l’hôpital où elle a été admise en état de choc.
La cause du décès, un vrai mystère

Jusqu’ici, la cause du décès des fillettes reste un mystère. L’autopsie n’a pas vraiment livré des informations précises, quand bien même des analyses toxicologiques devront être réalisées.

Pour le moment, la piste d’homicides n’est pas épargnée et on soupçonne la mère d’avoir empoisonné ses fillettes.

Publicité

La section de recherche de Lyon qui s’occupe de l’affaire a indiqué, selon les premiers éléments de l’enquête, que c’est la mère qui a alerté les secours.

C’est ce dimanche, vers les coups de 17h30 qu’elle aurait découvert ses deux filles, parties se reposer dans leur chambre. Les fillettes étaient en arrêt cardio-ventilatoire, mais elles n’ont pas pu être ramenées à la vie.

Selon la même source, le père des enfants, un sous-officier de la gendarmerie, était en déplacement pour une épreuve sportive.

Par ailleurs, après avoir été informés de la nouvelle, les habitants de la commune du Limonest sont sous le choc. Pour leur apporter un soutien moral, une cellule psychologique a été ouverte au sein de l’école de la ville.

Crédit photo: Le monde

Fatou Oulèye SAMBOU

Bonjour Je suis journaliste-productrice sénégalaise. J'aime parler d'actualité, de culture, et de sport. Je suis une passionnée de la vie et de ses merveilles: les voyages, le monde digital, le tourisme, le cinéma et la musique. Je vois toujours le bon côté des choses. Je vous donne rendez-vous sur Afrikmag pour des infos de qualité. fifi.sambou@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page