MondeSociété

Dubaï/ 3 mois de prison pour la femme qui fouille dans le téléphone de son mari

Tout comme la loi saoudienne qui interdit la femme de fouiller dans le téléphone de son conjoint, les Emirats Arabes Unis pensent aussi s’inscrire dans la même logique.

Les femmes mariées Émiraties sont désormais sous les projecteurs de la justice. Une femme qui fouille dans le téléphone de son conjoint sera bientôt passible de 3 mois de prison.

Elles aiment parcourir, lire les messages de leur mari et surtout à leur insu. Face à cela, Dubaï compte voter une nouvelle loi pour mettre un terme à cette pratique. Selon Mohamed Rached, avocat de l’Emirat arabe, les tribunaux pensent à une loi pour interdire les épouses à fouiller les mobiles de leurs conjoints à leur insu.

Ce projet intervient à la suite d’un constat. Plusieurs personnes se sont plaintes auprès des tribunaux pour fouille insidieuse de leur portable par leur partenaire, à leur insu .

« Ce comportement est considéré par la justice Émiratie comme étant un crime violant la vie personnelle des victimes. Les accusés ont été condamnés dans la plupart des cas à 3 mois de prison ferme« , a expliqué l’avocat.

Dubaï/ 3 mois de prison pour la femme qui fouille dans le téléphone de son mari

Cette loi s’applique déjà en Arabie Saoudite. Les femmes saoudiennes sont depuis quelques temps exposées à 3 mois de prison si elles espionnaient le téléphone de leurs époux. Elle sont également passibles d’une amende de plus de 100.000 euros.

Selon le ministère saoudien, cette lois a été adoptée dans le but de lutter contre la cybercriminalité sous toutes ses formes. Les citoyens ont été confrontés à des délits tels que le chantage, la diffamation et la fraude. Le ministère se veut donc de réduire ces délits.

Lire aussi: Stérile, un homme engage son voisin pour engrosser sa femme et fait une terrible découverte

Les Emirats Arabes Unis se veulent également de protéger la vie personnelle de leurs citoyens.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!