Afrique

Niger: Le gouvernement veut fermer les restaurants et cités universitaires

Cette décision du gouvernement nigérien devrait prendre effet à compter de ce lundi 18h00 (heure locale). C’est ce dimanche 29 avril que le gouvernement a menacé de fermer les cités et restaurants de toutes les universités du pays, si la crise à l’université de Niamey ne prenait pas fin.

Publicité

Le porte-parole du gouvernement nigérien, Assoumana Malam Issa, a indiqué dans un communiqué à la télévision d’Etat que « Les cours reprennent progressivement dans les lycées et collèges » mais « le gouvernement constate avec regret la persistance du boycott des activités académiques ».

« Le gouvernement appelle avec insistance les étudiants à la reprise des activités académiques au plus tard le lundi 30 avril 2018, faute de quoi les cités et restaurants universitaires de toutes les universités (du pays) seront fermés à partir de (lundi) 18h00 », a ajouté M. Malam Issa aussi ministre de la Culture.
« Ils resteront fermés jusqu’à la reprise effective des activités académiques mais les transports et les facultés resteront ouverts », a-t-il précisé.

Au Niger, il existe une universités chacune des 8 régions qui compte plus 37.000 étudiants. L’université de Niamey est la plus importante avec 23.000 étudiants.

Depuis le 20 avril, l’Union des scolaires nigériens (USN) a lancé une grève illimitée pour exiger l’annulation de l’exclusion de cinq étudiants en mars, la réouverture du campus de Niamey, fermé depuis le 18 avril, et l’abrogation d’une décision du rectorat autorisant les forces de l’ordre à assurer la sécurité de l’université.

 Cela s’ajoute le versement de plusieurs mois d’arriérés de bourses.
Tags

Jaures Nguessan

Bonjour, je suis Jaurès Nguessan. J'aime les voyages et les découvertes. Vous pouvez retrouver mes articles dans les rubriques d'actualités politiques, sportives, culturelles également dans les faits de sociétés. abraham.nguessan@afrikmag.com

Articles similaires

4 commentaires

  1. Tous ceux-là qui peuvent faire quelque chose pour sauver l’école Nigerienne n’ont pas leurs enfants dedans
    Donc que les choses s’arrangent ou pas c’est pas leur problème
    Toujours c’est à l’approche des élections qu’ils se montrent soucieux la vie du pauvre

  2. Auparavant notre pays était en calme mais l’arrivée de ces gourvernementgouvernementssgourvernementgouvernements avaient tous détruits notamment le systeme educatif

  3. auparavant notre pays (Niger) était un pays très enveloppé par la paix, les peuples nigériens aussi quant à eux étaient toujours en satisfaction pourvu qu’il n’y a aucun conflit qui les convient…

    Mais suite à cette crise que emmène le système éducatif, même les illettrés y concerne….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer