Divers

Togo: un enseignant décède en pleine correction des épreuves du baccalauréat 2e partie

En avril dernier l’artiste interplanétaire d’origine congolaise Papa Wemba est décédé sur scène à Abidjan laissant des milliers de mélomanes dans l’émoi. A l’instar du roi  de la Rumba, Papa Wemba, plusieurs autres travailleurs ont laissé leur vie en pleine activité. Des milliers de personnes, chaque année meurent  sur leur lieu de travail.

Publicité

Au Togo, c’est un enseignant qui a succombé en pleine correction des épreuves du baccalauréat, mercredi dernier. M. Djato Y., professeur de philosophie était à Lomé pour les corrections des épreuves du baccalauréat.

Alors qu’il était en train de corriger les dernières épreuves de la journée, M. Djato a été pris d’un malaise. Ses collègues l’ont conduit  immédiatement à l’hôpital. Mais trop tard, arrivé les médecins constatent qu’il est décédé avant d’atteindre l’hôpital.

La nouvelle de la mort de l’enseignant parvenue à ses collègues qui ne sont pas encore rentrés, les a laissés perplexes. Ils n’ont pas compris comment celui avec qui ils étaient ensemble toute la journée et qui n’a fait cas d’aucun problème de santé puisse partir ainsi.

Selon les spécialistes, l’enseignant serait certainement victime d’une crise d’AVC.

Yao Junior L.

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page