FootballSport

Everton/Grave blessure d’André Gomes: La réaction de Pochetino

André Gomes, joueur d’Everton a été victime d’une grave blessure à la suite d’un tacle non maîtrisé de l’attaquant sud-coréen de Totenham, Son. Il faut dire que même Son a été choqué après avoir vu l’état de la jambe droite de son adversaire, alors qu’on était à dix minutes de la fin du temps réglementaire du match qui opposait Everton à Tottenham (1-1)

Dans un premier temps, l’arbitre britannique avait sanctionné le Sud-Coréen d’un carton jaune. Mais au égard de la gravité de la blessure, l’arbitre a décidé de revenir sur sa décision et de donner plutôt le carton rouge.

Publicité
Everton/Grave blessure d'André Gomes: La réaction de Pochetino

Grosse panique au regard de la gravité de la blessure. Le joueur de Totenham la tête entre les mains, était visiblement choqué d’avoir involontairement, blessé le milieu portugais. Serge Aurier également a été très ému par l’état de la jambe de son adversaire. Après plusieurs minutes d’interruption et la sortie sur civière de Gomes, le jeu a pu reprendre.

pour l’heure aucun détail n’a été donné sur la nature de cette blessure du joueur. Pour Mauricio Pochettino , son club pourra faire appel à la décision de suspendre son joueur sud-coréen : “Il est évident qu’il n’a jamais été dans l’intention de Son” de provoquer la blessure, a plaidé Pochettino. “Je ne sais pas ce qui va arriver maintenant, avait-il poursuivi. Le club va regarder s’il c’est possible (de faire appel), mais ce que nous ne pourrons pas changer, c’est ce qui est arrivé ensuite.

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer